Google+
Facebook
Twitter
RSS

Amoureux des belles pierres ? pensez loi Malraux

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Share Button

Investir dans l’ancien en réduisant vos impôts, pensez loi Malraux

loi Malraux

Invertir en loi Malraux

La loi Malraux, permet aux contribuables de bénéficier d’une réduction d’impôts de 30 % sur les travaux de restauration engagés sur les immeubles situés en Secteur Sauvegardé, soit jusqu’à 120.000 euros !

En effet, si vous êtes amoureux des belles pierres et des beaux immeubles anciens, n’hésitez pas à vous intéresser au dispositif de défiscalisation immobilière loi Malraux. Le fonctionnement de ce dispositif de défiscalisation est assez proche du système loi Pinel, mais semble plus avantageux en terme de réduction d’impôts. Le principe est le suivant : L’investisseur immobilier achète un logement situé dans un immeuble à rénover qui se trouve en ZPPAUP, c’est à dire en zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager ou dans un secteur dit sauvegardé. Grâce au dispositif Malraux, l’investisseur peut bénéficier d’une réduction d’impôt s’élevant à 30% dans le cas où le bien immobilier est situé dans un secteur dit sauvegardé et de 22% si le bien immobilier se trouve en ZPPAUP. Seule condition, l’investisseur doit louer le logement immobilier pendant 9 ans, la location n’est pas soumise à un plafond spécifique de loyer au mètre carré.

La loi Malraux permet une réduction d’impôt Jusqu’à 120.000 euros

Cette réduction fiscale ne s’applique pas au prix d’achat du bien immobilier, elle s’applique en effet aux charges communes de l’immeuble comme les frais de gestion, les frais d’entretien, les frais de réparation… et, surtout, elle s’applique à tous les travaux de rénovation. Les dépenses y donnant droit sont retenues dans une limite annuelle de 100 000 euros pendant quatre ans. Autrement dit, pour un programme de rénovation lourd sur quatre ans dans un secteur dit sauvegardé,  l’investisseur immobilier bénéficier d’une réduction fiscale de 120 000 euros.

Pour optimiser cet avantage fiscal, qui échappe au plafond de 10 000 euros des niches fiscales, l’investisseur immobilier a tout intérêt à sélectionner une affaire dans laquelle le prix des travaux représente environ 40 à 60 % du coût total de l’investissement. Mais pas plus car ce serait au détriment de l’emplacement et de la qualité de l’architecture, gages d’éventuelles plus-values au moment de la revente du bien.

Share Button
Je réduis mes impôts avec la loi Pinel !

Lancez-vous dans l'investissement locatif et réduisez vos impôts ! Jusqu'à 63 000€ de réduction d'impôts avec la Loi Pinel !

La Loi Cosse va t-elle remplacer la Loi Pinel ?