Google+
Facebook
Twitter
RSS

Le crowdfunding immobilier à le vent en poupe

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Share Button

Le crowdfunding immobilier : un avenir radieux ?

crowdfunding immobilier

crowdfunding immobilier : les fonds collectés en France.

Le crowdfunding immobilier c’est quoi ? Après les projets culturels, écolo et les starts-up, c’est à présent l’immobilier qui se met au crowdfunding. Le crowdfunding immobilier consiste à récolter des fonds auprès d’investisseurs particuliers pour ensuite les verser à un promoteur immobilier afin qu’il réalise un programme immobilier puis qu’il le commercialise.

Le but ? financer des projets immobiliers grâce à l’argent d’investisseurs particuliers. Jusqu’à présent, le crowdfunding immobilier était réservé aux investisseurs immobiliers institutionnels, aujourd’hui, on voit apparaître des plateformes françaises qui promettent aux particuliers des rendements jusqu’à 10% voir plus par an.

Le crowdfunding immobilier devrait collecter 20 millions d’euros en 2016, selon les prévision de Xerfi, leader des études économiques sectorielles. L’étude réalisé par Xerfi en juin dernier estime qu’en 2014, le crowdfunding immobilier a généré 5,2 millions d’euros, et prévoit qu’en en 2015 les fonds réunis seront de l’ordre de 12 millions d’euros et enfin en 2016, ceux-ci s’élèveront à 20 millions d’euros.
Alors que le secteur n’en ai qu’à ses balbutiements, la courbe de croissance du financement participatif immobilier s’annonce exponentielle ! En effet, les premiers projets immobiliers issus du crowdfunding ont été lancés en 2013.
Pourquoi un tel engouement ? Peut-être un mélange de la hausse de l’investissement en immobilier locatif, de l’intérêt pour le financement participatif et les taux attractifs  des rendements affichés… « L’une des particularités de l’investissement via le crowdfunding immobilier est le niveau élevé du taux de rendement proposé par les promoteurs »

Rénovation, construction de logements neufs ou investissement locatif, les performances des taux de rendement varient selon les types de projet immobilier : ceux proposés par les promoteurs immobilier sont en moyenne à 10% alors qu’on remarque que pour l’investissement locatif le taux est de 4 à 6%.
Toutefois,  le crowdfunding immobilier n’est pas à l’abri des dangers : l’échec possible des projets immobiliers, le risque d’une bulle spéculative et le nombre restreint de dossiers retenus par les plateformes à l’issue de la sélection qu’elles opèrent sont autant de menaces qui la guettent.

Source : www.journaldunet.com

Share Button
Je réduis mes impôts avec la loi Pinel !

Lancez-vous dans l'investissement locatif et réduisez vos impôts ! Jusqu'à 63 000€ de réduction d'impôts avec la Loi Pinel !

La Loi Cosse va t-elle remplacer la Loi Pinel ?