Google+
Facebook
Twitter
RSS

Réduire ses impôts grâce à l’investissement locatif

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Share Button

Réduire ses impôts et investir dans l’immobilier locatif

réduire ses impôts

Réduire ses impôts grâce à l’investissement locatif

Réduire ses impôts grâce à l’investissement locatif immobilier, c’est possible, mais pour cela, il faut d’abord savoir s’y retrouver entre les dispositifs de défiscalisation immobilière existants. Avec l’arrivée de la loi Pinel 2015 qui a remplacé la loi Duflot, l’investissement locatif immobilier est de retour sur le devant de la scène. Toutefois, il existe d’autres dispositif de défiscalisation immobilière, parfois moins connus, mais qui peuvent s’avérer tout aussi intéressants pour réduire ses impôts.

La défiscalisation consiste à investir une certaine somme d’argent, afin d’en récupérer une partie par le biais d’une réduction d’impôt. Les dispositifs et lois de défiscalisation sont généralement mis en place par le gouvernement afin de relancer ou de soutenir des secteurs en difficulté.

L’investissement locatif est un des investissements les plus rentables actuellement. Grâce aux réductions d’impôts proposées par le gouvernement et aux loyers perçus, il est possible de payer en grande partie le bien immobilier acquis. Les avantages sont alors un allègement de sa fiscalité, la constitution d’un patrimoine immobilier qui pourra être transmis par la suite à ses déscendants. De plus, il est possible d’investir en immobilier sans apport personnel, puisque l’immobilier est un des seuls secteurs qui peut être financé à crédit.

Avant de se lancer dans l’investissement locatif immobilier, il est important de se poser les questions suivantes :

Concernant la qualité du bien : le logement immobilier neuf est-il bien placé et dans un secteur a fort potentiel ? l’investisseur pourra t-il le louer facilement ? La construction est ou sera-t-elle de bonne qualité et fiable ? Le choix du bien immobilier lui même reste la clé pour une bonne rentabilité locative.

Choisir le dispositif de défiscalisation immobilière adapté à sa situation patrimoniale. En effet, il existe différents types d’avantages fiscaux en fonction des différents investissements immobiliers possibles; certains seront plus avantageux que d’autres en fonction des besoins et de la situation personnelle de l’investisseur. Il est donc important de se renseigner et de bien comprendre les dispositifs de la défiscalisation immobilière avant de de se lancer, afin d’optimiser votre investissement locatif.

Investir dans le neuf et réduire ses impôts

Réduire ses impôts avec le dispositif Pinel

Le dispositif Pinel permet d’investir dans l’immobilier locatif neuf, dans la mesure où le bien immobilier est situé dans les zones éligibles au dispositif Pinel. Le dispositif Pinel de bénéficier d’une réduction d’impôts proportionnelle au montant de l’investissement immobilier. Ce dispositif de défiscalisation immobilière a été mis en place afin de favoriser la construction de logements neufs dans les zones où l’offre ne suffit pas, le dispositif Pinel permet de bénéficier d’une réduction d’impôts jusqu’à 21% pour une durée de location de 12 ans.

Réduire ses impôts avec le dispositif Censi-Bouvard

Le dispositif Censi-Bouvard, a été instauré en 2009, et concerne les biens loués meublés et concerne les résidences avec services ( résidences étudiantes, résidences seniors, résidences de tourisme ) dans lesquelles le particulier peut investir jusqu’à 300 000 euros. L’investisseur immobilier devra louer son bien au minimum 9 ans. Les avantages du dispositif Censi-Bouvard sont les suivants : une remise d’impôt équivalente à 11% du coût d’achat d’un logement, aucune condition de situation géographique, ni de plafonnement de loyer.

Les statuts LMNP/LMP (Loueur en Meublé Non Professionnel / Loueur en Meublé Professionnel) : ici, la réduction d’impôt varie en fonction des revenus locatifs de l’investisseur. En dessous de 23 000€ par an,  c’est le statut LMNP, permettant de déduire l’intégralité des charges foncières et récupérer la TVA. Au-dessus de 23 000€ par an, c’est le statut LMP qui permet de bénéficier également d’une couverture sociale et d’une exonération de l’ISF.

Investir dans l’ancien et réduire ses impôts

Réduire ses impôt avec la loi Malraux

La loi Malraux s’adresse au investisseur souhaitant investir dans l’ancien, ou aux propriétaires souhaitant réaliser des travaux. La loi Malraux permet de déduire de son revenu global les dépenses liées à la restauration du bien immobilier, et ce jusqu’à 100 000€ par an. Dans le but de favoriser la restauration, seuls les immeubles situés dans des quartiers historiques, des « secteurs sauvegardés » ou des ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager) sont concernés par le dispositif Malraux. Concernant l’avantage fiscal, celui-ci est plutôt intéressant  : jusqu’à 30% des dépenses amorties en « secteur sauvegardé », et 22% en ZPPAUP.

Share Button
Je réduis mes impôts avec la loi Pinel !

Lancez-vous dans l'investissement locatif et réduisez vos impôts ! Jusqu'à 63 000€ de réduction d'impôts avec la Loi Pinel !

La Loi Cosse va t-elle remplacer la Loi Pinel ?